sans titre (white tent)
technique mixte
300 x 270 x 300 cm
édition de 3 + 1 EA
2016






(white tent) est une installation qui présente un symbole contemporain de précarité. Une tente, peinte à la poudre de marbre, est exposée et surélevée sur un piédestal, créant l’illusion d’un monument. L’œuvre traite d’un refuge sauvage désormais implanté dans l’espace urbain en Europe, signe des flux migratoires sur le continent. Ce recours forcé pour les exilés pointe une réalité dérangeante qui questionne la distribution des places dans le corps social européen. (white tent) détourne l’image de la sculpture publique, héroïque ou décorative, pour la traduire en allégorie de l’échec.
Marker