en cours
sans titre (freeway)
film numérique
couleur, son







Tournée à Los Angeles, (freeway) est une vidéo qui retrace l’itinéraire inexact de la course-poursuite du 3 mars 1991, entre la police et Rodney King. Elle fait indirectement le récit du matraquage d’un citoyen afro-américain par des officiers blancs, dont l’acquittement conduira aux émeutes de L.A en 1992. Boulevards, voitures, palmiers et ciel orangé, le travelling continu filmé depuis l’autoroute manie les codes populaires de la ville. La vidéo s’accompagne également d'un enregistrement audio : une lecture en voix-off par des habitants de Los Angeles, d’un extrait de “Jose Campos Torres” du poète, auteur et musicien Gil Scott-Heron.
Le texte radical de 1978 évoque la brutalité policière, la haine raciale et l’oppression sociale. Les mots récités et les images réalisées traduisent la tension autour de la condition Noire et immigrée aux États-Unis. (freeway) traite d’une violence raciste qui renvoie notamment à des enjeux toujours actuels de l’histoire collective américaine.